Page 43 - 2016 DIRT FrenchDec13
P. 43
le buzz au sujet des abeIlles
vous avez des questIons au sujet de la santé des abeIlles?
Les abeilles sont d’importants pollinisateurs et sont cruciales à tous les segments de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Depuis quelques années, les apiculteurs de certaines régions d’Europe, du Canada et des États- Unis signalent des taux de mortalité élevés dans leurs ruchers. Des experts des quatre coins du monde étudient ce problème complexe pour comprendre les facteurs qui ont un impact sur la santé des abeilles.
En moyenne, 15 % des abeilles meurent pendant l’hiver, mais ce nombre varie en fonction de l’intensité du froid et de la durée de l’hiver. Les chercheurs tentent actuellement d’expliquer pourquoi dans certaines régions, les populations d’abeilles sont en croissance alors que dans d’autres, elles sont en déclin.
Des abeilles assurent la pollinisation d’un verger au printemps
Le Canada produit environ 75 millions de livres de miel par année. Les abeilles domestiques jouent un rôle essentiel dans la production de fruits, de légumes et d’autres cultures. Elles pollinisent les fleurs afin qu’elles se transforment en fruits (comme dans le cas des pommes) ou en légumes (comme dans le cas des citrouilles). En fait, on estime que
le tiers de nos aliments ont été pollinisés par des abeilles.
Au centre de chaque ruche se trouve une reine entourée d’un groupe d’ouvrières qui satisfont à tous ses caprices. Chaque année, le Canada importe environ 150 000 reines d’Hawaii, car les reines canadiennes ne sont pas disponibles assez tôt en saison. Les reines sont envoyées dans de petites cages de la taille d’une boîte d’allumettes lorsqu’elles sont âgées d’un à deux mois. Elles sont accompagnées de cinq ouvrières qui les nourrissent pendant le voyage. Le Canada importe également des reines de l’Australie et d’autres pays.
J’ai entendu parler des néonicotinoïdes. Que sont-ils?
Les néonicotinoïdes sont une classe d’insecticides qui sont apparentés à la nicotine. Ils sont utilisés non seulement en agriculture, mais également dans les jardins résidentiels pour protéger les plantes des insectes nuisibles. Au moment de leur introduction, ils ont été bien accueillis en raison de leur faible toxicité pour les humains et pour les animaux comparativement aux produits qu’ils allaient remplacer.
Certains croient que les néonicotinoïdes sont partiellement responsables du déclin des abeilles, mais il n’existe pas encore de consensus. Des chercheurs partout dans le monde s’efforcent d’établir les causes exactes de la mortalité des abeilles. Le varroa, un acarien parasite de l’abeille, joue un rôle important dans le déclin des abeilles au Canada depuis quelques années.
La vérité au sujet de l’agriculture	41


































































































   41   42   43   44   45