Page 8 - 2016 DIRT FrenchDec13
P. 8
Alberta Turkey Producers
Astrid Stephenson
PRoFIL D’AgRICuLTeuR
Astrid Stephenson a grandi sur la ferme laitière de ses parents, en Alberta, où elle aimait apprendre à cultiver et à s’occuper des animaux. elle a obtenu un diplôme de technicienne
en santé animale et, après avoir travaillé à l’extérieur de la ferme, elle a acheté une ferme de dindons. elle produit annuellement 52 000 dindons. Son succès tient en grande partie au soutien qu’elle a reçu de sa famille. Ses parents et son frère habitent tout près et l’aident, au besoin. Mme Stephenson aime relever le défi d’élever chaque nouveau troupeau et s’efforce de toujours mieux réussir. elle est toujours à la recherche de façons innovantes d’assurer la santé de ses oiseaux. offert par Alberta Turkey Producers
Les fondements
de l’élevage
Le Canada compte des milliers d’agriculteurs qui élèvent une grande variété d’animaux. Vous en apprendrez davantage sur la science du bien-être animal et sur le soin des animaux d’élevage au chapitre 6, mais pour le moment, nous vous présentons ici certains principes d’élevage des principales espèces élevées au Canada.
Les dindons et les poulets
Les dindons et les poulets élevés pour leur chair ne sont jamais logés dans des cages; ils se déplacent à leur gré dans le bâtiment d’élevage. Les oiseaux ont tendance à former de petits groupes et à s’approprier un territoire de quelques mètres carrés. Ils sont logés dans des bâtiments modernes où la température, l’humidité, l’éclairage et la ventilation sont rigoureusement contrôlés. Le plancher est couvert d’une litière confortable, composée de paille ou de copeaux de bois. Les oiseaux ont constamment accès à de l’eau et des aliments granulés (d’apparence semblable à de la moulée à hamster) qui sont composés, entre autres, de blé, de maïs ou de soya.
La plupart des éleveurs de poulets n’ont qu’un seul troupeau d’oiseaux dans chacun de leur bâtiment. Pour des raisons de logistique et de biosécurité, les poussins arrivent tous la même journée et, lorsqu’ils ont atteint le poids voulu, ils sont tous envoyés au marché en même temps. Ensuite, les producteurs enlèvent la litière souillée, nettoient de fond en comble le bâtiment et étendent une nouvelle litière pour recevoir le prochain troupeau. Cette pratique aide à préserver la santé des oiseaux. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir.
6	Les fondements de l’élevage


































































































   6   7   8   9   10