Page 25 - RealDirtFRE2017(Mar)
P. 25
Le saviez-vous?
La mission de l’organisme Growing North est de cultiver des produits frais dans l’Arctique. Cet organisme a mis au point une serre spécialement conçue pouvant résister aux climats plus froids et permettant d’o rir des produits cultivés localement à bas prix dans le Nunavut.35
Gracieuseté de la Sask Mustard
Choix alimentaires et  accessibilité 
En général, les Canadiens ont la chance d’avoir un large choix d’aliments à acheter. Ils ont
la liberté et l’opportunité de soutenir divers types de systèmes agricoles ou de production. Indépendamment du type de régime alimentaire que les Canadiens choisissent de suivre, ou du montant qu’ils peuvent dépenser en nourriture, les agriculteurs veulent et peuvent cultiver les produits qu’ils désirent.
Cependant, pour certains Canadiens, le problème de l’accessibilité et/ou de l’abordabilité
se présente. Les « déserts alimentaires » sont des quartiers où les résidents ont peu ou pas accès aux épiceries et aux restaurants proposant des aliments sains et abordables.34 Dans le nord du Canada en particulier, les aliments frais sont rares et le coût élevé du transport dans ces régions rend de nombreux produits, particulièrement les aliments sains, très onéreux.
La santé mentale à la ferme
Comme c’est le cas dans tout travail ou entreprise, l’agriculture peut être une occupation stressante : les conditions climatiques; les insectes nuisibles et les maladies touchant les cultures et le bétail; la récolte de produits de qualité; la gestion des employés et la rentabilité d’une entreprise agricole sont des aspects qui mettent la pression sur les agriculteurs. C’est pourquoi il est important qu’ils fassent des pauses, se reposent et prennent soin d’eux, et non seulement de leurs terres et de leur bétail. Les producteurs laitiers, par exemple, peuvent parfois travailler sans relâche pendant des jours ou des mois. Parfois, ils embauchent une personne (un « trayeur de relève ») pour traire et s’occuper de leurs vaches, s’ils doivent prendre quelques jours de repos et si aucun autre employé n’est disponible pour les aider.
Agriculteurs
Pro l
Myrna Grahn
La Journée d’affranchissement  des dépenses alimentaires 
Au Canada, nous célébrons le Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires au début de février. Il s’agit du jour de l’année où les Canadiens ont gagné des revenus suf sants pour boucler leur budget alimentaire annuel. En moyenne, les Canadiens ne dépensent que 0,1 $ en nourriture pour chaque dollar gagné.36 Par comparaison, les Portugais dépensent 17,3 % de leurs revenus en nourriture, les Russes 28 % et les Nigérians un incroyable 56,4 %.37
Myrna Grahn, économiste domestique professionnelle, est chef du Farm and Food Discovery Centre (FFDC) au centre de recherche Glenlea l’Université du Manitoba près de Winnipeg.
Établi en 2011, le grand espace d’exposition du FFDC abrite des présentations sur la production des céréales, des produits laitiers, des œufs, des poulets, du bœuf et du porc... de la ferme à l’assiette du consommateur. Les sorties scolaires pour les élèves de la 3e à la 11e année couvrent des sujets comme la recherche, la biosécurité, l’environnement, la transformation alimentaire et les soins des animaux. Le centre permet aux élèves de cuisiner leurs propres aliments.
« Grâce aux visites et aux présentations, le centre permet d’expliquer aux étudiants et au grand public d’où provient notre nourriture », déclare Myrna.
La vérité au sujet de l’agriculture 25
Myrna Grahn


































































































   23   24   25   26   27