Page 43 - RealDirtFRE2017(Mar)
P. 43
Quelle différence entre le sol et la terre?
Le sol est vivant. Il contient des petites particules de sable et d’argile, de la matière organique en décomposition, des vers, des insectes et des micro-organismes. La texture, la couleur, l’apparence et l’odeur du sol dépendent de chaque composante du mélange. Le sol est un substrat vivant idéal pour la croissance des plantes. La terre, quant à elle, est en gros un sol mort.
Le sol - par profondeur
La couche arable (au-dessus)  Sous-sol 
Matériau parental 
La couche arable (au-dessus) riche en matières organiques, mais pauvre en minéraux.
Le sous-sol, juste en dessous de la couche arable; il présente une teneur plus élevée en argile et en minéraux.
Matériau parental fait de roches, de sable ou d’argile, sans contenu organique.
Le type de sol in uencera la culture choisie par l’agriculteur. Par exemple, dans les sols légers et sableux, l’eau est facilement évacuée, tandis que les sols très argileux s’assèchent plus lentement au printemps ou après de grosses précipitations. Le sol d’une exploitation ne peut être changé, mais la gestion et la manière de le travailler in uenceront sa productivité.
Fait interessant
Les sols ont une caractéristique unique qui influence la saveur et le caractère des vignes et du raisin. Les amateurs de vin appellent cela le « terroir ».
Gros plan sur une culture de couverture multiespèces
La vérité au sujet de l’agriculture 43
   
Sable  – sol grossier et poreux, comme ce que l’on trouve à la plage. Argile – sol fait de particules plus  nes et plus compactes.
Matière – composée de plantes en décomposition, de vers, de bac- organique téries et d’autres micro-organismes.
Loam – le mélange parfait de sable, d’argile et de matière organique (idéal pour les cultures).
Des cultures pour couvrir le sol
Un sol sain et vivant est critique pour des cultures saines et productives. Pour maintenir la santé du sol, les agriculteurs prennent certaines mesures pour s’assurer qu’il ne subit pas l’érosion éolienne et hydrique. Pour cela, il plante des cultures de couverture : des plantes, comme les trè es, le seigle et les tournesols et bien d’autres sont plantées après la récolte principale. Couvrir le sol permet de retenir l’eau, de stopper l’érosion de la couche arable et d’améliorer sa santé
en lui ajoutant de la matière organique. Laisser les résidus de la moisson dans le champ peut également aider à réduire l’érosion du sol.
Certains agriculteurs utiliseront également leurs cultures de couverture comme alimentation pour les animaux en les laissant paître dans ces champs en automne. Éviter l’érosion signi e également que les nutriments provenant des engrais ainsi que le fumier restent dans le sol et ne sont pas évacués dans les ruisseaux, les lacs et les rivières.


































































































   41   42   43   44   45