Page 53 - RealDirtFRE2017(Mar)
P. 53
Telfer Wegg
Pourquoi la plupart des animaux  d’élevage sont-ils élevés dans des  bâtiments au Canada?
Certains animaux comme les moutons, les chevaux et les bovins de boucherie peuvent passer l’hiver à l’extérieur s’ils ont accès à un abri, à de la nourriture et à de l’eau. Toutefois, beaucoup d’animaux, dont les porcs et les volailles, vivent dans des bâtiments, où ils sont protégés contre les températures et les conditions extrêmes ainsi que contre les maladies comme la grippe aviaire et, bien sûr, les prédateurs comme les loups et les coyotes.
Le saviez-vous?
Certaines étables sont équipées de jets d’eau pour que les animaux soient à l’aise et les rafraîchir s’il fait chaud.
Autre raison de l’élevage en intérieur : il est plus facile de surveiller et de prendre soin des animaux. Il est aussi plus facile de s’assurer que chaque animal reçoive suf samment de nourriture et d’eau propre lorsqu’il est dans un bâtiment que lorsqu’il est dans les pâturages. De nombreux bâtiments récents sont munis de rideaux latéraux que l’on peut enrouler lorsque la température le permet a n de laisser pénétrer l’air frais et la lumière du jour.
Pourquoi les animaux n’ont-ils pas  plus d’espace? 
Il existe une application 
pour ça!
Bon nombre de fermes sont dotées d’un système d’alarme. Lorsqu’un problème
est détecté, en cas de panne d’électricité
par exemple, si les conduites d’eau ou les lignes d’alimentation ne fonctionnent pas ou si la température atteint un point critique, l’agriculteur reçoit un avertissement par téléphone cellulaire et peut alors régler le problème dans les plus brefs délais. De plus en plus, les agriculteurs peuvent contrôler la température et l’électricité dans leurs bâtiments depuis leur ordinateur, tablette ou téléphone intelligent. La majorité des fermes sont également équipées de générateurs pour s’assurer d’avoir de l’électricité en cas de panne.
Les besoins des animaux sont différents de ceux des humains, et parfois même différents besoins selon les espèces. Ce qui compte, ce n’est pas seulement l’espace dont ils disposent, mais également ce qu’ils ont à leur disposition dans cet espace ainsi que la manière dont ils l’utilisent. Par exemple, si l’on place un groupe de veaux dans une grande étable à aire ouverte, les recherches démontrent qu’ils dormiront très près les uns des autres. Plutôt que d’utiliser tout l’espace à leur disposition, ils se rassemblent pour pro ter d’un plus grand sens de protection et de chaleur.
Les pratiques agricoles actuelles sont fondées sur un équilibre entre les besoins des animaux, une alimentation saine, ainsi que sur des réalités environnementales et économiques. En outre, des programmes de recherche sur le bien-être animal nous aident à comprendre les meilleures méthodes.
Un poulailler
La vérité au sujet de l’agriculture 53


































































































   51   52   53   54   55