Page 55 - RealDirtFRE2017(Mar)
P. 55
Transporter des animaux en toute  sécurité
Le bétail doit quitter la ferme pour le marché. S’assurer qu’ils voyagent dans
de bonnes conditions est aussi important que la manière dont ils sont traités à la ferme. Le Canada est un grand pays et parfois les animaux doivent effectuer de longues distances entre deux fermes ou pour atteindre une usine de traitement.
Par exemple, de nombreux veaux nés
dans l’ouest du Canada peuvent grandir
et atteindre leur poids du marché dans
des fermes ontariennes. C’est pourquoi le gouvernement fédéral examine et met à jour les règles régissant le transport des animaux d’élevage, y compris celles ayant trait à la durée du transport et au nombre d’animaux pouvant être transportés ensemble en toute sécurité.
La technologie aide à faciliter le transport du bétail. De nouveaux camions de
transport d’animaux basés sur des innovations européennes sont équipés de systèmes d’accès à l’eau potable et de ventilateurs pour rafraîchir les animaux. Certaines installations de traitement sont aussi équipées de ventilateurs muraux pour ventiler les camions pendant le déchargement.
Une initiative nationale, le programme d’agrément Transport canadien d’animaux d’élevage (CLT), assure que les transporteurs de bétail et les personnes qui les expédient ou les reçoivent sont correctement formés aux techniques de manipulation animale pendant le transport pour éviter les pertes et les blessures des animaux. Les chauffeurs doivent suivre des cours et réussir un examen tous les trois ans pour recevoir l’agrément du programme.
Pro l
Hayley Mackay
Hayley Mackay transporte du bétail pour le compte d’une entreprise de camionnage basée dans le sud- ouest de l’Ontario. Provenant d’une ferme laitière, elle a toujours aimé travailler avec les animaux et être sa propre patronne. Elle a décidé de conduire à plein-temps après avoir présenté un nouveau type
de camion de transport du bétail pour améliorer le confort des animaux dans des salons agricoles partout au pays.
« Je travaille avec les animaux et je découvre de nouveaux endroits en même temps. C’est toujours grati ant de voir que les animaux qui sortent de mon
camion sont toujours détendus et en bonne santé. » (Hayley Mackay)
Au feu!
Un incendie dans une grange est une perte catastrophique pour n’importe quel agriculteur et ses animaux. Dans la plupart des cas, la cause exacte de l’incendie est inconnue, mais on estime que bon nombre d’entre eux se déclare à cause des systèmes électriques.
La poussière générée par les animaux et
leur litière, l’humidité, le gaz de lisier et les installations électriques ne font pas bon ménage. Il existe de nombreuses méthodes permettant de réduire les risques d’incendie :
les nouvelles granges, par exemple, sont construites pour prévenir la propagation des  ammes. Des caméras thermiques peuvent aider les éleveurs à déterminer si le système électrique fonctionne correctement et des systèmes de contrôle de la température peuvent envoyer directement des alertes sur le téléphone de l’éleveur si la température de la grange augmente trop.
Le saviez-vous?
Les producteurs laitiers canadiens ont mis en place une initiative nationale de durabilité du nom de proAction. Ce programme-cadre couvre la qualité du lait, la sécurité alimentaire, le bien-être animal, la traçabilité du bétail, la biosécurité et la durabilité environnementale. En date du mois de septembre 2017, proAction exige que tout producteur laitier canadien procède à une évaluation portant sur les soins donnés aux animaux avant la véri cation standard menée par un tiers sur la ferme.
Bethany Atkinson
La vérité au sujet de l’agriculture 55
Transporteurs
Hayley Mackay


































































































   53   54   55   56   57